Maryse Nginamau
Maryse Nginamau
Temps de lecture: 6 mn environ
Illustration par Fanny Lamouroux

Dans les industries du textile et de la manufacture, le prix du produit est souvent l’indicateur majeur de sa qualité. On associera un produit dont le coût est faible à une basse qualité, tandis que les produits les plus chers seront considérés comme étant de très bonne facture. Pourtant, des indicateurs de qualités plus factuels existent. En effet, dans l’univers de l’objet média plusieurs aspects peuvent définir ce que représente un goodies de qualité. Dans cet article, nous vous donnerons les différents indicateurs qui vous éviteront de recevoir des mauvaises surprises à la réception de vos cartons.

Les matériaux

La qualité du goodies passe bien évidemment par le choix des matériaux. Premièrement, il faut noter que la qualité d’un goodies peut être perçue de deux façons : on peut regarder la différence entre un matériau et un autre ou, la différence entre deux matériaux issus de la même famille.

Prenons l’exemple d’un stylo personnalisé. Un stylo personnalisé en métal sera automatiquement plus résistant qu’un stylo en plastique. La solidité du métal et la beauté de ce matériau feront entrer le stylo dans la catégorie haut de gamme quand le stylo en plastique sera considéré comme un stylo bas de gamme.

Concernant la différence entre les matériaux issus de la même famille, il faut prendre en compte le fait qu’il existe différentes qualités au sein d’une même famille de matériaux. Prenons le cas du plastique. Il existe plus de 12 types de plastique (hors thermoplastique élastomère et bioplastique). Si vous achetez une boîte faite en plexiglas, la qualité de cet objet sera meilleure comparée à une boîte faite en polystyrène cristal (PS) car, le plexiglas est bien plus solide, durable et brillant.

Le matériau est donc un indicateur à prendre en compte lors de l’achat de ses goodies car sa qualité et ses propriétés intrinsèques seront également associées à votre image de marque.

La provenance

Les fameux « Made in » sont des termes qui peuvent nous faire plaisir ou nous décevoir. En fonction du pays qui suivra ces termes, le lecteur d’une étiquette se sent en mesure de jauger la qualité du produit. Par exemple, le « Made in China » est en majeur partie perçu comme le représentant de la mauvaise qualité. Or, comme dans tout autre pays développé, la Chine possèdent différents types de fabricants qui proposent des objets allant de la plus basse à la plus haute qualité.

Ce qu’il faut savoir, c’est que l’univers de la mode a en grande partie contribué à l’image négative des pays. Un pays comme l’Italie, premier producteur de cuir au monde et dont la part de marché est de 19-20 %, est très réputé pour son cuir de qualité. De ce fait, ce pays est naturellement bien perçu lors de l’achat de produits en cuir. De plus, la mise en avant des « grandes villes de la mode » (Paris, Milan, Londres & New York), a permis à ce que la bonne qualité continue à être associée aux pays de ces métropoles.

Notez que la réalité peut être contraire. C’est la raison pour laquelle nous vous donnons un autre moyen d’estimer la qualité d’un goodies : sa marque.

La marque

Sur le marché de l’objet publicitaire, il existe de nombreuses marques qui sont :

  • soit dédiées à 100% à l’usage publicitaire
  • soit en partie présentes sur le marché de la communication par l’objet.

Les marques ont la particularité de servir d’identificateur pour un produit. Selon l’INPI :

Une marque vous permet de faire connaître et reconnaître vos produits et services et de les distinguer de ceux de vos concurrents. Elle représente l’image de votre entreprise et est garante, aux yeux du public, d’une certaine constance de qualité.

Prenons l’exemple de la marque « Qualité Tourisme ». La DGCIS (direction générale de la compétitivité de l’industrie et des services) a rédigé un cahier des charges de 15 pages qui régit l’utilisation de cette marque. Si vous allez en vacances dans un établissement qui utilise cette marque, vous saurez à quoi vous en tenir.

Le fait qu’un objet soit le produit d’une marque vous permettra de vous faire rapidement une idée de la qualité de ses produits car elle aura un cahier des charges strict à tenir. D’autant plus que pour maintenir son image, la marque sera dans l’obligation de respecter plusieurs normes conventionnelles.

Attention cependant à ne pas considérer qu’une marque implique forcément une bonne qualité. Les marques peuvent avoir des positionnement différents et c’est à cela qu’il faut se fier en priorité.

On verra que la valorisation d’un goodies passe également par le biais de certificats et de label. Il est donc important de regarder les différents types de certifications que possède un distributeur.

Les labels et les certifications

Il existe plusieurs types de labels et de certifications qui définissent la qualité d’un goodies. Vous pourrez consulter notre liste dans l’article « Tout savoir sur la réglementation en vigueur pour les goodies 2019 ».

Ces labels et ces certifications ont un impact sur le prix de vente d’un objet média. Prenons l’exemple des textiles certifiés GOTS.

La certification Global Organic Textile Standard, assure la fiabilité de l’intégrité des textiles biologiques. Il s’agit d’une réglementation très stricte qui impose l’utilisation de 70% minimum de fibre biologiques, de l’utilisation de produits non chimiques pour le traitement du coton et d’autres contraintes qui sont détaillées sur le site officiel de GOTS. En plus, cette certification est payante et des frais annuels s’y affèrent.

Les produits certifiés GOTS possèdent donc une plus-value qui est à prendre en compte lorsque le goodies est un vêtement ou un sac en tissu. De ce fait, le prix d’un tee-shirt en coton bio sera environ 30% plus cher que le prix d’un tee-shirt en coton classique.

En conclusion, la qualité des goodies dépend de plusieurs indicateurs de qualités qui vous permettront de connaître la valeur d’un objet. Cependant, pour certaines entreprises, la qualité peut ne pas être ce qui est principalement recherché dans une démarche de distribution de goodies en masse. Pourtant, dans une stratégie de communication par l’objet, la qualité prime de très loin. Alors, veillez à votre image de marque en allant jusque dans les moindres détails et profitez du savoir faire de Besight et de sa charte BUD : Beau, Utile et Durable pour le choix de vos prochains produits.

L’auteur :

Maryse Nginamau
Professionnelle du brand content

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.