Wilfrid DE CONTI
Wilfrid DE CONTI
Temps de lecture: 6 mn environ
Illustration par Fanny Lamouroux

Lors d’un passage en caisse au supermarché, vous avez pu remarquer depuis 2017 que les sacs plastiques qui nous étaient gracieusement distribués jusqu’alors ont disparu. Fruit de la loi sur la transition énergétique et la croissance verte du 17 août 2015, la fin de la « distribution, à titre onéreux ou gratuit, des sacs de caisse en plastique à usage unique destinés à l’emballage de marchandises dans les points de vente » a insufflé une nouvelle dynamique sur la réduction de l’utilisation des plastiques jetables. Cependant, cette loi prévoit également l’interdiction d’autres plastiques jetables dont l’entrée en vigueur se fera le 1er janvier 2020. Voyons donc le contenu de cette loi et les solutions durables qui peuvent s’offrir à vous pour respecter cette obligation vertueuse pour l’environnement.

Une loi ambitieuse mais critiquée

Porté par Ségolène Royal, alors ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, ce projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte n’a pas été voté sans accrocs.

Du côté de l’assemblé nationale, l’approbation se fit sans difficulté, à la majorité absolue (308 pour, 217 contre, 31 abstentions). Cependant, c’est du côté du Sénat que l’approbation fut plus complexe. Après quelques amendements dont la suppression de l’objectif de baisse de 20% de la consommation d’énergie d’ici à 2030, la loi a été adoptée le 17 août 2015.

En ce qui concerne la suppression des plastiques non réutilisables, voici ce que prévoit la loi :

  • A compter du 1er janvier 2016, de sacs de caisse en matières plastiques à usage unique destinés à l’emballage de marchandises au point de vente ;
  • A compter du 1er janvier 2017, de sacs en matières plastiques à usage unique destinés à l’emballage de marchandises au point de vente autres que les sacs de caisse, sauf pour les sacs compostables en compostage domestique et constitués, pour tout ou partie, de matières biosourcées.
  • Au plus tard le 1er janvier 2020, il est mis fin à la mise à disposition des gobelets, verres et assiettes jetables de cuisine pour la table en matière plastique, sauf ceux compostables en compostage domestique et constitués, pour tout ou partie, de matières biosourcées.

Nous sommes donc actuellement à l’aube de la dernière étape de l’interdiction du plastique 💪.

Quelles solutions envisager ?

L’interdiction de l’utilisation du plastique jetable au bureau va remettre en question un bon nombre de petites habitudes. Parmi elles, les principales sont le café ou encore les verres d’eau. Les solutions sont évidentes : utiliser des mugs et des gourdes. Cependant, voyons ensemble comment mettre en place ce type d’objets personnalisés utiles dans votre entreprise.

La pause café écolo

Une solution relativement directe et évidente pour contourner le problème de l’interdiction du plastique jetable est d’utiliser des récipients pour les boissons chaudes,… non jetables. Parmi eux, on retrouvera bien-sûr les mugs.

Nous avions déjà réalisé un top 5 des mugs personnalisés du moment pour couvrir le sujet et pour vous permettre de découvrir les meilleurs références du moment. 

Nos conseils logistiques :

En ce qui concerne l’organisation, pour des enjeux évidents de santé, il faut mettre à disposition des outils simples et accessibles pour bien nettoyer les mugs. On observe souvent en entreprise des mugs qui accumulent les traces de café par manque de nettoyage. La mise à disposition d’un lave vaisselle dans les espaces communs sera donc de rigueur. Pensez à vos collaborateurs et au temps qu’ils passeront à aller nettoyer leur mug à la main…

Aussi, il faut penser que certains mug sont trop grands pour les machines à café. Rien de plus frustrant que d’avoir un mug que vous ne pouvez pas utiliser…

Il faudra également changer de machine à café. Si vous utilisez les modèles où le gobelet tombe tout seul, prenez dès maintenant contact avec votre fournisseur pour discuter de l’évolution de sa machine.

Enfin, cela sera l’occasion de passer un petit coup de peinture dans votre cuisine partagée (si elle existe) avec les dernières tendances du moment :

Crédit : Studiomfd pour Young Perfect

Rester hydraté sans déchets

Deuxième solution évidente : l’utilisation de gourdes pour rester hydraté toute la journée sans consommer une dizaine de gobelet plastique…

L’univers des gourdes est très large et je vous invite de ce pas à jeter un coup d’œil aux gourdes personnalisées de notre catalogue.

Certaines gourdes vous permettront en plus de remplir une fonction thermos, compatible avec le point précédent sur la pause café. En plus, si elles sont bien choisies, elles seront utilisées même en dehors du bureau par vos collaborateurs et collaboratrices. Voici d’ailleurs notre article sur les meilleures gourdes personnalisées du moment.

Nos conseils logistiques :

En ce qui concerne le sujet logistique, il faut savoir que les gourdes sont des objets très volumineux et souvent lourds. Selon le matériaux choisi (acier inoxydable, verre, etc…) une gourde peut peser jusqu’à 500 grammes et occuper beaucoup d’espace. Par exemple, 500 gourdes peuvent rapidement prendre 1 mètre cube de stockage, un volume rarement disponible dans des bureaux classiques.

Les solutions existent donc depuis longtemps mais n’ont jamais été mise en place car le coût initial de mise en place est important. L’acquisition du stock et son entreposage peuvent décourager. Cependant, cette loi offre aussi l’opportunité de transformer votre entreprise en un acteur du changement remarquable. Insuffler une dynamique écoresponsable auprès de tous ses collaborateurs peut avoir un impact important dans les mentalités et dans la politique RSE de votre entreprise. Enfin, il s’agit d’une opportunité en or pour communiquer par l’objet sur vos engagements et vos valeurs tout en rendant service à vos collaborateurs et à l’environnement, quotidiennement 😉.

L’auteur :

Wilfrid de Conti
Professionnel de l’engagement et de la brand advocacy

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.