X

L’événementiel post covid: un nouveau paradigme pour 2020

Socrate Tasse
Socrate Tasse
Temps de lecture: 10 mn environ
Illustration par Fanny Lamouroux

Le covid est un événement qui est venu bouleverser l’ensemble de l’industrie événementielle. Pertes financières ou annulations de projets sont les conséquences, premières de ce confinement qui aura duré 56 jours en France. Cependant, il y a une conséquence à laquelle très peu de personnes pensent mais qui est probablement l’une des plus importantes de cet après covid. Le lien entre vous et vos clients, les relations entre vous et vos collaborateurs. Ces connexions ont le plus souffert pendant le confinement et demeurent encore aujourd’hui difficiles à raviver.

Le constat inquiétant actuel

“Distanciation sociale”, “port du masque” ou encore “lavage de mains” sont les expressions que l’on entend le plus souvent chez les médias. Suite au confinement, on remarque dans le paysage de l’événementiel l’apparition d’énormément de préconisations sanitaires. On peut citer par exemple l’adaptation de la fréquence de nettoyage des locaux ou encore la sélection des plages horaires d’ouverture en fonction de la nature de l’événement selon l’unimev.

Avec tout cela s’accompagne la peur, la peur d’une seconde vague de l’épidémie ce qui paralyse beaucoup de dirigeants. Comment se projeter et commencer à organiser des événements quand on se trouve dans l’incertitude complète ? L’incertitude que, demain, la situation ne se détériore pas encore un peu plus…

Conséquence sous-jacente forte pour l’industrie

Or, cette paralysie de l’analyse, à l’image du paradoxe de l’âne de Buridan a des conséquences beaucoup plus néfaste que l’on pourrait le croire.

Conséquences sur les salariés :

  • Baisse de motivation
  • Accentuation du stress et de l’anxiété
  • Mauvaise humeur et irritabilité

Conséquences sur les clients :

  • Remise en question des relations antérieures
  • Ajout de friction au niveau des processus liés aux dirigeants

Le haut niveau de difficulté lié à l’exercice du métier justifie les longues heures passées au travail. Un avocat dans un grand cabinet travaille d’arrache pied pour offrir un service presque sur-mesure à ses clients. Une des conséquences, le stress créé qu’il faut minimiser pour maximiser la performance.

Une chose semble certaine dans ce cas, il ne faut pas rester sans agir. Le coût de l’inaction étant ici plus élevé que ce l’on imagine, il faut rester en mouvement pour ne pas se faire submerger.

Cependant, une question qui revient souvent est le “comment”. Comment continuer alors qu’il y a un si grand nombre d’enjeux et que tout nous semble si incertain. La réponse à cela réside dans le nouveau paradigme de l’événementiel imposé par les conditions sanitaires exclusives.

Une nouvelle façon de voir les choses : revenons à une approche basée sur les émotions

Dire bonjour à ses clients est devenu un moment gênant.

Comment faire pour être chaleureux comme c’est le cas dans notre culture tout en étant aussi distant ? Difficile de trouver un sens à cela, vous me direz, pourtant ce n’est qu’une question de perception. Réussir à réaliser un joli événement aujourd’hui se résume donc à allier l’ultra engagement et la distanciation. Cette équation complexe fait écho à cette définition d’un événement :

L’événement, c’est quelque chose de très spécial, un quelque chose qui n’a pas la persistance qu’ont ordinairement les choses, un quelque chose qui ressemble effectivement au contraire d’une chose. Source : France Culture

Définition très complexe, mais qui se concentre sur une seule chose, l’importance. L’événement est un événement seulement s’il est important, s’il ne l’est pas ce n’est pas un événement, c’est un fait.

Comment être important ? Pour l’être, il faut transmettre des émotions. C’est ça finalement un événement, c’est un moment donné durant lequel vous êtes capable de transmettre des émotions à votre audience, vos participants.

Quand on a compris cela, on se rend compte qu’il n’y a plus de barrières. Le covid passe donc du statut de contrainte à celui de l’opportunité. Une opportunité de repenser la forme classique de ces événements vers quelque chose de plus centré sur les émotions. Anciennement, nos événements étaient axés sur le groupe, la masse qui permet d’assurer la cohérence. Cependant, aujourd’hui, ce n’est plus possible. Il faut réduire les quantités et faire avec les nouvelles normes pour monter en qualité.

Les opportunités sont autour de nous : il faut simplement savoir les saisir

Nous avons réalisé une étude sur les conséquences du covid sur le secteur événementiel et sur comment aller de l’avant post covid. Cette étude, nous vous la présenterons lors de notre conférence le 5 août à 11h.

Dans cette conférence, nous vous présenterons la nouvelle façon de faire, l’événementiel 2.0. Une nouvelle forme d’événement beaucoup plus centré sur la personne et les émotions. Vous aurez en fin de conférence un plan d’action simple et détaillé sur comment mieux organiser vos événements dès maintenant et vous remettre en mouvement.

Ne tardez pas à vous inscrire, les places sont limitées. Les informations que vous trouverez ici sont exclusives à notre étude.

Cliquez ici pour vous inscrire, vous ne le regretterez pas !

 

L’auteur :

Eddy Socrate Tasse
Chargé de marketing digital

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.