Wilfrid DE CONTI
Wilfrid DE CONTI
Temps de lecture: 7 mn environ
Illustration par Fanny Lamouroux

Depuis notre début d’activité, nous avons remarqué que la plupart de nos client(e)s étaient relativement jeunes. Après quelques mois d’enquête sur le terrain, nous nous sommes rendus compte que la barrière « générationnelle » rendait, pour certain(e)s, notre offre difficile à comprendre quand d’autres la trouvaient parfaitement évidente.

Il se trouve que les « baby boomers » sont ceux avec qui nous avons le plus de difficultés à être entendu. Nous avons donc décidé de prendre le temps d’un article pour expliquer notre démarche en détail à cette génération (que nous devrions d’ailleurs appeler à plus juste titre « cohorte« ).

Baby boomers, mais qui sont-ils/elles ?

Pour commencer du bon pied, il ne faut pas confondre génération et cohorte.

Pour bien comprendre, voici une définition de la cohorte :

Une cohorte est, d’une manière générale, un ensemble d’individus caractérisés par un même événement.

En ce qui concerne la génération :

Du point de vue démographique, le terme est synonyme de « cohorte de naissances » et s’applique à la totalité des individus nés une même année. […] Si la notion de génération est abondamment utilisée dans les médias, le langage courant et dans de nombreuses disciplines scientifiques, elle apparaît aussi polysémique que problématique dans les sciences sociales.

Lorsque l’on parle de baby boomers, on entend souvent le terme de génération. D’ailleurs, les baby boomers sont souvent définis comme la « génération » qui succède à la « génération silencieuse » et précède la « génération X ». 

Pour ne pas vous induire en erreur, nous avons choisi une définition plus simple. Nous parlerons de cohorte dans cet article puisque c’est ce terme qui qualifie le mieux ce groupe d’individus. 

La cohorte est définie par un même événement et, en ce qui concerne celle des babys boomers, elle intègre aussi une notion de localité:

Un baby boomer est une personne née en Occident pendant la période du « baby boom », soit le pic de naissance qui a eu lieu après la Seconde Guerre mondiale. On considère généralement un baby boomer comme une personne née entre 1946 et 1964.

Mais encore une fois, rien ne vaut un beau schéma. Voici le pic de naissance du « baby boom » en France:

Nombre de naissance en France entre 1901 et 2017 – Source : Insee

Des effets de cohortes qui expliquent des différences sociologiques

Le contexte post seconde guerre mondiale a toujours été considéré comme extrêmement favorable de par la situation géopolitique de l’époque. C’est en effet dans un climat favorable, provoqué par la victoire totale des « Alliés » (USA, France, Royaume-Uni, Canada), que sont nés ces fameux baby boomers.

Les principales caractéristiques que l’on leur reconnait sont les suivantes :

  • Ils ont commencé leur carrière avec des possibilités exceptionnelles.
  • Ils sont plutôt conservateurs et matérialistes.
  • Leur vie est centrée sur le travail. Ils tolèrent tout à fait leur position dans la hiérarchie et peuvent par conséquent rester longtemps dans une entreprise. Cela entraîne également un sentiment d’appartenance à l’entreprise fort et une productivité accrue.
  • Ils ont atteint de très bon niveau dans la hiérarchie professionnelle. On peut aisément leur accorder une belle réussite socio-professionnelle marquée par leur grande confiance en eux en fin de carrière.

Le tableau est plutôt clair : les baby boomers ont, certes, eu de la chance mais ils l’ont surtout très bien exploitée. Leur fidélité est un facteur notable ainsi que leur conservatisme.

Un dialogue délicat avec les nouvelles générations

Dans le monde actuel, il existe un véritable conflit « intergénérationnel » qui impacte drastiquement les performances d’une entreprise.

En effet, d’après une étude de l’Association for Talent Development (ATD) co menée par Joseph Grenny, les tensions entre générations/cohortes sont bien trop fréquentes au travail. Ce ne sont pas moins d’une personne sur trois qui perdent au moins 5 heures par semaine à cause de conflits non réglés, presque chroniques, entre collègues d’une génération différente.

D’après la même étude, ce sont les baby boomers et les millenials qui ont le plus de mal à s’entendre. Les problèmes les plus fréquemment cités sont d’ailleurs :

  • Pour les millenials : Refus de l’expérience passée, résistance au changement ou refus d’innover
  • Pour les baby boomers : manque de discipline et de focus ainsi que des manques de respects

Et là, nous avons compris ! Nous sommes nous-mêmes des millenials et c’est la raison pour laquelle le courant ne passe pas forcément parfaitement avec les baby boomers

Mais rassurez-vous, nous vous avons compris. 

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle nous avons rédigé cet article. La première étape vers une bonne communication est de bien comprendre nos différences. Nous les avons exposées dans cet article afin que vous puissiez en prendre connaissance et vous aussi, faire un pas vers nous à votre tour ?.

En plus, selon une étude du cabinet de recrutement Hays réalisée en Janvier 2018, nous ne sommes même pas si différents.  

Convaincu(e)s ? Voyons maintenant comment résumer notre démarche en quelques mots :

Notre démarche en 3 mots

Vous faites partie de la génération « productivité », alors ne vous faisons pas perdre plus de temps.

Notre démarche se résume en 3 mots et un acronyme. Le BUD, qui signifie Beau, Utile et Durable. Et comme un schéma vaut toujours mieux que 1000 mots :

Nous choisissons tous nos produits en fonction de cette charte de confiance ce qui vous permet de vous assurer que le goodies que vous allez distribuer fera de votre campagne de communication par l’objet un véritable succès. Nous l’avons choisi car le BUD est un véritable cercle vertueux qui bénéficie à tous.

En plus, nous accompagnons gratuitement nos clients pour trouver le bon goodies pour la bonne personne et à la bonne occasion. En bref, on vous trouve exactement ce qu’il vous faut.

Pour en savoir plus sur notre démarche d’amélioration du marché des goodies, vous pouvez également prendre contact avec notre équipe de chargé d’affaires qui se fera un plaisir de vous expliquer lors d’un RDV physique ou même par téléphone notre vision dans son détail. Sinon, vous pouvez aussi gratuitement télécharger notre livre blanc sur la communication par l’objet qui explique cette même vision de fond en comble.

L’auteur :

Wilfrid de Conti
Professionnel de l’engagement et de la brand advocacy

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.