X
Wilfrid DE CONTI
Wilfrid DE CONTI
Temps de lecture: 10 mn environ
Illustration par Fanny Lamouroux

La reprise des activités événementielles est très attendue de la part des professionnels du secteur. En effet, l’Unimev, l’Union française des métiers de l’événementiel, estime déjà une perte de 15 milliards d’euros provoquée par la crise Covid19. Cependant, un plan de relance majeur a été annoncé par le gouvernement qui va injecter 18 milliards dans la filière tourisme, événementielle, hôtellerie et restauration. En tant que professionnels de l’événementiel, nous avons souhaité analyser différentes données afin de vous permettre de connaître les dates estimées de reprise de l’activité événementielle et le mode d’emploi conseillé.

Date de reprise de l’activité événementielle

Le secteur de l’événementiel, particulièrement impacté par la crise Covid19, ne va pas reprendre les activités de si tôt. Voyons ensemble le détails de l’impact du coronavirus sur l’événementiel et les dates de reprise envisagées.

Impacts du coronavirus sur les reports et annulation d’événements

Même s’il est difficile de donner une date précise de reprise du secteur événementiel, nous avons cherché à analyser les chiffres de l’événementiel en France et principalement des reports d’événements. Il faut savoir que la majorité des événements prévus a été annulée. En effet, 4500 événements ne verront pas le jour en 2020 et 3000 autres ont été reportés. Cela représente quand même 60% d’annulation, un chiffre qui rentre en résonance avec les pertes colossales annoncées dans l’introduction.

Source : Unimev

Cependant, les “grands événements” ont visiblement moins souffert si on en croit l’excellent document d’analyse fourni par l’Unimev. Les salons, foires et congrès n’ont vu “que” 136 annulations pour 203 reports. Cette fois-ci, le ratio est inversé car 40% des événements majeurs de l’année ont été annulés.

Source : Unimev

Date prévisionnelle de reprise des événements

En analysant de plus près tous les reports des événements majeurs (catégorie Salons/foires/congrès), nous pouvons estimer une reprise d’activité au mois de septembre comme le démontrent les deux graphiques ci-dessous :

Source : Unimev

A noter : ce graphique prend en compte la date de début de l’événement pour le classer dans un mois. Par exemple, un événement qui commence le 30 Juin et finit le 1er Juillet sera compté, par convention, au mois de Juin. 

Sur ce graphe, on voit qu’environ 75% des événements reportés ont pour date de report le mois de Septembre ou après. Le mois le plus prisé pour le replanification des événements a été le mois de Septembre. Mois habituellement intense en activité événementiel, le mois de Septembre semble en effet idéal pour reprendre l’activité. Il succède à l’été et au mois d’Août qui n’a d’ailleurs été choisi que pour 1% des reports d’événements (sachant que ces reports se situent à cheval sur Août et Septembre).  Une date de reprise pour le secteur de l’événementiel en Septembre semble donc raisonnable.

Une autre façon de voir cette inflexion est de tracer la courbe des reports cumulés :

Source : Unimev

Néanmoins, ce graphique met en évidence une première date de reprise anticipée au mois de Juin qui se poursuit légèrement au mois de Juillet. Ceci s’explique notamment par le fait que, dans le respect des gestes barrières et de la distanciation sociale, il sera probablement possible de maintenir les événements avec un nombre de participants réduit.

Reprise événementielle : mode d’emploi

Besight est une agence digitale de communication par l’objet qui évolue naturellement dans l’événementiel. Forts de notre expérience sur de nombreux événements de tous types, nous avons recueilli de nombreuses informations sur le sujet de de la reprise des événements, avec notre casquette de spécialiste des goodies BUD : Beaux, Utiles et Durables. Par solidarité avec la filière événementielle, nous offrons également des RDV conseil pour vous aider à bien préparer la reprise :

Prendre un RDV avec un conseiller Besight

En ce qui concerne le mode d’emploi, encore une fois, l’Unimev a fourni un très bon travail et a notamment rédigé un référentiel sanitaire pour la reprise événementielle. Vous trouverez notamment sur cette page des informations complémentaires sur l’impact du coronavirus sur la filière événementielle. Aussi, le gouvernement a annoncé des mesures qui devraient permettre à l’économie de repartir de plus belle.

Le référentiel sanitaire pour la reprise événementielle

Structuré en 3 grandes parties, ce référentiel sanitaire a pour but de faciliter la reprise. Voici les 3 piliers :

  • Sécurité sanitaire des publics
  • Sécurité sanitaire des personnels
  • Sécurité sanitaire des interactions entre les différents intervenants

Que doit-on retenir de ce référentiel ? C’est la question que nous nous sommes posés afin de vous restituer une brève synthèse (qui ne dispense pas de la lecture complète du document bien-entendu).

Déjà, il faut comprendre sa structure. Lors d’un événement, vous avez du public, du personnel et des interactions entre les deux. Chaque groupe fait donc l’objet d’un pilier et d’un chapitre à part entière. Ensuite, chaque groupe interagit avec le lieu ce qui implique des exigences et des préconisations pour respecter les gestes barrières et limiter au maximum le risque de circulation du virus. Voici le schéma descriptif du référentiel :

Parmi les exigences figurent notamment :

  • Le respect de la distanciation sociale d’au moins 1 mètre
  • Le port du masque obligatoire
  • La bonne gestion des fluxs de personnes pour respecter les quantités maximums selon les espaces disponibles
  • Le lavage des mains fréquents et dès l’arrivée à l’événement
  • La réduction du nombre de contacts humains et physique avec des objets par exemple

En respectant ces exigences, le secteur événementiel peut espérer une reprise anticipée dès le mois de Juin!

Le plan de soutien du gouvernement

Lors du comité interministériel du 14 Mai, le premier ministre a annoncé le plan de soutien destiné aux secteurs du tourisme, de l’événementiel, de l’hôtellerie et de la restauration.

Ce qu’il faut retenir de ce plan de soutien est relativement simple. Nous avons tous entendu parlé de nombreuses aides mises à la disposition des entreprises pour faire face à la crise du Covid19. Parmi elles se trouvent notamment les prêts garantis par l’état (PGE), le fonds de solidarité, l’exonération des cotisations patronales, l’accès au chômage partiel, etc…

Dans le cadre des professionnels de l’événementiel, ces mesures seront étendues pour mieux protéger ce secteur qui représente 7.5% du PIB français et qui emploie 2 millions de personnes.

Votre éligibilité est à vérifier, mais voici quelques mesures exceptionnelles pour le secteur événementiel :

  • Adaptation du PGE qui prend en compte les 3 meilleurs mois de l’année précédente et non le chiffre d’affaires moyen, pour prendre en compte la saisonnalité
  • Exonération des cotisations patronales sur la période de Mars à Juin
  • Accès au chômage partiel repoussé jusqu’à fin Septembre pour le secteur HRTE (Hotel, Restauration, Tourisme, Événementiel)
  • Accès au fonds de solidarité jusqu’à fin 2020 avec des plafonds qui iront jusqu’à 10k€ pour les CHRT

En bref, si votre activité a été mise complètement à plat par le coronavirus, lisez absolument le plan de soutien pour voir à quelle(s) aide(s) vous êtes éligibles.

En résumé, nous pouvons espérer une première reprise modérée dès le mois de Juin et une reprise plus intense dès le mois de Septembre. Les date de reprise sont cependant encore incertaines et il est important de le préciser. En effet, le coronavirus est encore assez peu compris et nous ne sommes pas à l’abri d’un second confinement. L’important à l’heure actuelle est de faire la part des choses entre ce que l’on peut faire dans le respect des normes sanitaires et ce que l’on ne peut pas faire. Nous espérons que cet article vous servira pour bien préparer la reprise. 

L’auteur :

Wilfrid de Conti
Professionnel de l’engagement et de la brand advocacy
0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.